Le taux vibratoire de Notre Planète s’élève !

Depuis plusieurs années, nous sentons que les événements s’accélèrent et nous obligent à faire des choix

Ne pas faire de choix est un choix qu’on laisse soit aux autres soit aux circonstances. Et, là, le résultat est souvent plus douloureux, plus difficile parce que, dans ce cas, nous perdons notre souveraineté.

Une explication majeure vient de notre mère Gaïa, notre planète Terre.

Les informations que je transmets aujourd’hui, viennent pour la plupart du Modèle Magnétique Mondial qui recense les mouvements du pôle magnétique.[NOAA NCEI/CIRES]

Le Pôle Nord magnétique est celui vers lequel pointe le Nord sur les boussoles.

Depuis les années 1990, ce Nord magnétique se déplace de plus en plus vite. Il se déplace entre 35 à 55 kms /an en moyenne. Il se dirige vers l’Est en direction de la Sibérie. Cette vitesse laisse perplexe les scientifiques, puisque, avant cette date, le déplacement était de l’ordre de 15 kms / an. L’accélérateur de cette vitesse est du aux variations très rapides et imprévisibles du Champ Magnétique terrestre. Ce champs magnétique est appelé par les géophysiciens les «secousses magnétiques».

Les géophysiciens savent que ce champ magnétique circule sous la croûte terrestre et prend sa source dans le noyau liquide de la terre constitué de fer et de nickel. Il s’étend autour de 2900 kms de profondeur. Pour mémoire, le rayon de notre planète est de 6371 kms. Le noyau a deux mouvements, le 1er lent responsable de l’évolution séculaire du champ, le 2ème rapide, se propage dans le noyau. Ce 2ème mouvement est responsable des variations durables sur plusieurs années.

Le Tsunami en 2003 en Asie du sud-est et l’accident nucléaire de Fukushima ont participé, eux aussi, à cette accélération.

Le nord géographique reste, lui, au même endroit.

Les mouvements du pôle magnétique sont consignés dans ce que l’on appelle le Modèle Magnétique Mondial, qui recense les mouvements énergétiques qui servent pour les GPS, les boussoles, et sont utilisés par la NASA ou encore l’armée.

Ce pouls de la terre, selon les scientifiques, est la résonance de Schumann, qui augmente. Cela est du à la baisse de la vitesse de rotation de la planète. Il y a quelques années et depuis plusieurs siècles, la résonance de Schuman était autour de 7,8 Hertz /vibrations par seconde. Depuis les années 1990, le mouvement vers l’Est du nord magnétique, le pouls de la terre est passé de 7.8 Hz à 16,5Hz.

Depuis des lustres, le tempo de la vie a été donné par les Hommes, aujourd’hui, ce tempo est donné par Gaïa. Il faut humblement s’adapter et reconnaître que face à sa respiration, nous ne sommes pas grand chose.

Tous ces mouvements terrestres, dont il faut rajouter le réveil d’une quinzaine de volcans depuis le début 2020 dont celui de Yellow Stone (USA). Celui-ci est un super volcan qui a le potentiel de générer une catastrophe à l’échelle mondiale, s’il devait éclater violemment.

La Terre nous montre et nous incline à changer de regard sur nous, notre relation avec elle, avec les végétaux et avec les animaux et avec le cosmos.

A cela, il faut rajouter que nous bénéficions aussi des éruptions solaires et de ses projections de plasma ; des effets, inconnus à ce jour, de la planète Niribu et / ou de la planète X ; puis, des effets de la conjonction Pluton Saturne en Capricorne. Voir mon post sur l’année 2020 :

http://asedia.fr/2019/10/03/annee-2020-en-astrologie/#more-163

Les conséquences vont entraîner sur notre petit fonctionnement d’humain quelques mutations. Nous ne parlons pas uniquement de l’adaptation physique de nos cellules et organes mais aussi de l’adaptation de notre pensée et de notre émotivité ainsi que de notre spiritualité.

Toutes ces adaptations concernent également la/les politiques, la/les économies, et les valeurs qui gravitent autour de tous ces thèmes.

Ce processus produit des changements de plus en plus rapides à tous les niveaux, physique, psychique et spirituel – c’est une accélération du processus évolutif.

Les modifications prévisibles attendues : 

*Nos repères dus à tous ces mouvements seront perdus. N’oublions pas que nous sommes en relation étroite avec les rythmes de la planète.

*Nos perceptions sensorielles et nos fonctionnements cognitifs sont altérées par ces variations intensives et soudaines de l’activité électromagnétique terrestre.

*Tous ces bouleversements amènent à une réorganisation OBLIGATOIRE de la psyché.

Qu’on le veuille ou non, les enfantillages sont terminés. Gaîa, notre Terre, a repris la main !

Seule, notre façon de réagir (individuel ou collectif) à ce déséquilibre va déterminer la qualité de notre passage dans cette nouvelle fréquence / vibration.

Plus nous serons en harmonie avec les nouvelles énergies, plus sera facilité ce passage à travers ces turbulences temporaires. Notre adaptation à cette fréquence est à ce prix.

Nos prises de conscience en tant qu’humain et pas en tant qu’être supérieur, dominateur, destructeur et indépendant, seule, notre ouverture d’esprit nous permettra cette adaptation.

Nous faisons partie d’un Grand Tout, nous sommes simplement qu’un maillon d’un Grand Tout Cosmique.

Ces changements naturels font partie d’un plan plus vaste que nous. Notre mentalité doit s’assouplir pour accepter ces mutations. Dans le cas contraire, nous aurons de la difficulté à effectuer ce passage.

Nous pouvons aussi profiter des outils que la tradition spirituelle et la science moderne nous apportent.

Si cette lecture vous amène à une question, une réflexion ou une confirmation qui peuvent m’aider ou aider les autres lecteurs ou à compléter ce texte. La rubrique commentaire, ci-dessous, accueillera volontiers vos remarques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *